OSHUKAI 66

KARATE OSHUKAI CANETOIS

LE SHORIN RYU: DE MAÎTRE SOKON MATSUMURA ...

Tous les styles de karat√© modernes, sans aucune exception sont issus de l'enseignement de Ma√ģtre SŇćkon Matsumura.

 

Il nomma son syst√®me "ShŇćrin-RyŇę", prononciation okinawa√Įenne de shaolin pour en rappeler l'origine.

Il eut de nombreux disciples, dont plusieurs furent tr√®s √©minents, en particulier Itosu AnkŇć, son successeur officiel, qui jeta les bases du d√©veloppement du karat√© tel que nous le connaissons aujourd'hui, et qui est le "vrai" p√®re du karat√© moderne.

 

C'est ce dernier qui introduisit dans les √©coles d'Okinawa l'entra√ģnement de "l'Okinawa-Te" (appel√© ainsi, pour gommer les diff√©rences entre les diff√©rents courants du "Tode" et aussi, et peut-√™tre surtout, pour supprimer les r√©f√©rences √† la Chine avec laquelle le Japon √©tait en guerre √† ce moment). AnkŇć Itosu se rendit compte que les katas anciens √©taient trop complexes pour des coll√©giens. En 1907, il cr√©a des katas simplifi√©s, les Pinan, √† partir des katas Passai, Kushanku, Chinto et Jion. Il scinda aussi le kata Naihanchi en trois afin de rendre son apprentissage plus facile. AnkŇć Itosu √©tait r√©put√© pour sa force et les nombreux d√©fis qu'il gagna toujours.

Outil gratuit et accessible à tous

Créer un site web gratuit

 

Il eut de tr√®s nombreux disciples, dont les quatre principaux furent  ShŇćshin Chibana, Gichin Funakoshi, Shinpan Shiroma et Kenwa Mabuni.

... À MAÎTRE KENYU CHINEN

À

 

ShŇćshin Chibana ouvre en 1920 un dojo √† Shuri en tant que successeur officiel de AnkŇć Itosu, et nomme son √©cole KŇćbayashi-RyŇę. En 1956, il fut le premier pr√©sident de l'Okinawa Karate-Do Renmei, association qui regroupe l'ensemble des styles de l'√ģle.

 

Son √©cole est donc celle du ShŇćrin-RyŇę par excellence, dans la mesure o√Ļ il n'a rien modifi√© de l'enseignement re√ßu de son ma√ģtre. En ShŇćrin-RyŇę, issu du Shuri-te, les techniques enseign√©es sont celles qui sont les plus fid√®les aux techniques originelles de l'art martial appel√© aujourd'hui karat√©.

 

Ses principaux disciples furent Yuchoku Higa, Shuguro Nakazato et Katsuya Miyahira qui sont, eux aussi, restés dans leur méthode de transmission, le plus fidèle possible à l'enseignement qu'ils ont reçu.

 

Kenyu Chinen, fondateur d'Oshuka√Į, est n√© en 1944 dans la petite √ģle de Ie Jima, au large d'Okinawa. il  pratiqua tr√®s t√īt le Karat√© Shorin Ryu et le Kobudo, d√®s l'√Ęge de 15 ans. √Ä partir de 1962, √† Naha, il s'entra√ģne sous la f√©rule de Ma√ģtre Nakazato, 10√®me Dan. Plus tard, il suit l'enseignement de Ma√ģtre Miyahira, 10√®me Dan √©galement, qui fut aussi le disciple de Ma√ģtre Motobu (un autre grand Ma√ģtre du ShŇćrin-RyŇę).

 

Gr√Ęce √† sa ferme volont√© de transmettre les enseignements traditionnels qu'il a re√ßu de ces deux grands Ma√ģtres, Sense√Į Chinen fit un premier s√©jour en France en 1975, puis quitta le Japon en 1976 pour s'installer √† Paris.