OSHUKAI 66

KARATE OSHUKAI CANETOIS

LE SHORIN RYU: DE MAÎTRE SOKON MATSUMURA ...

Tous les styles de karatĂ© modernes, sans aucune exception sont issus de l'enseignement de MaĂźtre Sƍkon Matsumura.

 

Il nomma son systĂšme "Shƍrin-RyĆ«", prononciation okinawaĂŻenne de shaolin pour en rappeler l'origine.

Il eut de nombreux disciples, dont plusieurs furent trĂšs Ă©minents, en particulier Itosu Ankƍ, son successeur officiel, qui jeta les bases du dĂ©veloppement du karatĂ© tel que nous le connaissons aujourd'hui, et qui est le "vrai" pĂšre du karatĂ© moderne.

 

C'est ce dernier qui introduisit dans les Ă©coles d'Okinawa l'entraĂźnement de "l'Okinawa-Te" (appelĂ© ainsi, pour gommer les diffĂ©rences entre les diffĂ©rents courants du "Tode" et aussi, et peut-ĂȘtre surtout, pour supprimer les rĂ©fĂ©rences Ă  la Chine avec laquelle le Japon Ă©tait en guerre Ă  ce moment). Ankƍ Itosu se rendit compte que les katas anciens Ă©taient trop complexes pour des collĂ©giens. En 1907, il crĂ©a des katas simplifiĂ©s, les Pinan, Ă  partir des katas Passai, Kushanku, Chinto et Jion. Il scinda aussi le kata Naihanchi en trois afin de rendre son apprentissage plus facile. Ankƍ Itosu Ă©tait rĂ©putĂ© pour sa force et les nombreux dĂ©fis qu'il gagna toujours.

Service simple et gratuit

Créer un site Internet facilement

 

Il eut de trĂšs nombreux disciples, dont les quatre principaux furent  Shƍshin Chibana, Gichin Funakoshi, Shinpan Shiroma et Kenwa Mabuni.

... À MAÎTRE KENYU CHINEN

À

 

Shƍshin Chibana ouvre en 1920 un dojo Ă  Shuri en tant que successeur officiel de Ankƍ Itosu, et nomme son Ă©cole Kƍbayashi-RyĆ«. En 1956, il fut le premier prĂ©sident de l'Okinawa Karate-Do Renmei, association qui regroupe l'ensemble des styles de l'Ăźle.

 

Son Ă©cole est donc celle du Shƍrin-RyĆ« par excellence, dans la mesure oĂč il n'a rien modifiĂ© de l'enseignement reçu de son maĂźtre. En Shƍrin-RyĆ«, issu du Shuri-te, les techniques enseignĂ©es sont celles qui sont les plus fidĂšles aux techniques originelles de l'art martial appelĂ© aujourd'hui karatĂ©.

 

Ses principaux disciples furent Yuchoku Higa, Shuguro Nakazato et Katsuya Miyahira qui sont, eux aussi, restés dans leur méthode de transmission, le plus fidÚle possible à l'enseignement qu'ils ont reçu.

 

Kenyu Chinen, fondateur d'OshukaĂŻ, est nĂ© en 1944 dans la petite Ăźle de Ie Jima, au large d'Okinawa. il  pratiqua trĂšs tĂŽt le KaratĂ© Shorin Ryu et le Kobudo, dĂšs l'Ăąge de 15 ans. À partir de 1962, Ă  Naha, il s'entraĂźne sous la fĂ©rule de MaĂźtre Nakazato, 10Ăšme Dan. Plus tard, il suit l'enseignement de MaĂźtre Miyahira, 10Ăšme Dan Ă©galement, qui fut aussi le disciple de MaĂźtre Motobu (un autre grand MaĂźtre du Shƍrin-RyĆ«).

 

Grùce à sa ferme volonté de transmettre les enseignements traditionnels qu'il a reçu de ces deux grands Maßtres, Senseï Chinen fit un premier séjour en France en 1975, puis quitta le Japon en 1976 pour s'installer à Paris.